Colloque "Innovation juridique et transversalité des politiques liées au numérique, à la santé et aux territoires"

Colloque "Innovation juridique et transversalité des politiques liées au numérique, à la santé et aux territoires"

Colloque organisé dans le cadre de la remise des diplômes du Master 2 Droit des affaires appliqué au monde de la santé - CERCRID (UMR 5137) / Faculté de Droit de Saint-Etienne

La journée de réflexion « Innovation juridique et transversalité des politiques liées au numérique, à la santé et aux territoires », organisée par le CERCRID et la Faculté de Droit de Saint-Etienne, dans le cadre de la remise des diplômes du Master 2 Droit des affaires appliqué au monde de la santé, a réuni plus de 70 personnes le 28 septembre 2017 dans la belle salle de conférence du Musée d'Art Moderne et Contemporain de Saint-tienne Métropole.

Avec  les enseignants chercheurs et doctorants du CERCRID investis dans l’objet de recherche « Affaires santé » de l’équipe « Production et interactions normatives », et les étudiants du Master Droit des affaires appliqué au monde de la santé, un travail de réflexion globale en anticipation sur l’évolution des politiques de santé, autour notamment de la prévention, de l’environnement et du vieillissement, a conduit à la mise en place et la réalisation de ce colloque portant sur « Approche juridique transversale » et « e-santé, vieillissement, territoires », sujets majeurs dans toutes les sociétés.



Ce colloque, organisé par Béatrice ESPESSON-VERGEAT dans une approche transversale, avec la participation de chercheurs des Universités Lyon 1, Lyon 2 et Lyon 3 ainsi que l’IFROSS, et le soutien de la Fondation de l'Université Jean Monnet, a permis de mettre l’accent sur les voies à explorer, au niveau national et international, relatives à l’encadrement juridique et à la place du juriste dans le monde de la santé de demain.

La journée s'est clôturée par la remise des diplômes du Master 2 Droit des affaires appliqué au monde de la santé, en présence de la Présidente de l'Université Jean Monnet, Michèle COTTIER.

Publié le 13 octobre 2017